La vérité sur la drogue

Bruxelles - C'est sur le Boulevard Anspach que le stand de prévention de l'association belge "Dites non à la drogue" s'est installé ce mercredi 11 novembre.


A peine le stand dressé que déjà les passants venaient découvrir et récupérer quelques uns des livrets d'information « la Vérité sur la drogue » qui décrivent de manière factuelle 14 produits addictifs qui modifient souvent irrémédiablement les capacités mentales des gens qui en sont les victimes.

Des personnes de toutes générations flânant par là prenaient le temps de s'arrêter au stand pour s'informer auprès des bénévoles.Que ce soit ce médecin particulièrement inquiet de voir ses patients directement touchés par « ces » drogues de rues et qui n'a de cesse de trouver des informations à mettre à disposition de sa clientèle dans sa salle d'attente, ou cet étudiant qui a pris des brochures pour étoffer un devoir qu'il doit présenter sur le sujet de la drogue, ou encore cet éducateur qui a apprécié de trouver enfin des outils didactiques dont il avait besoin pour mettre en place son action de prévention auprès des personnes dont il a la responsabilité.

Plus grave peut-être, le cas de cette enseignante qui a reconnu que dans son collège (privé) les adolescents mélangent à de l'alcool des psychotropes dérobés à leurs parents. Elle a alors raconté qu'un de ses élèves a bien failli perdre la vie à cause de cela et elle a réalisé qu'il était temps d'y faire quelque chose. Aussi, dès qu'elle a eu les outils de prévention en mains, elle a vu comment les utiliser pour faire une campagne d'information spéciale sur les dangers de la drogue, dans son collège.

Et pour finir, comme pour confirmer les drames que provoquent les drogues dans la vie des gens, ce comédien qui a avoué : "Pour moi la drogue c'était tous les jours. Je tournais dans des long métrages, je faisais du théâtre et puis ça m'a descendu en flèche ... J'ai fini par ne plus être pris sur aucun tournage, aucun casting. Ma carrière était foutue. Même si j'ai réussi à m'en sortir, maintenant je fais des spectacles de rue et j’essaie à ma manière de prévenir les jeunes contre ce danger, avec ces spectacles de mime.". C'est les yeux empli de regret qu'il a pris plusieurs livrets pour les distribuer autour de lui.

« Les drogues sont apparemment capables de modifier l'attitude d'une personne, en transformant sa personnalité originelle en une autre qui va nourrir en secret des animosités et des haines qu'elle ne se permettra pas de manifester ouvertement.» Ron Hubbard

Plus d'information sur : fr.drugfreeworld.org

Contact presse : Agnès Bron


      Partager Partager