Népal: "Sauver des vies est notre plus beau cadeau", affirme un technicien médical d'urgence colombien

Au Népal, le 15 juin 2015

Le CINAT (Cercle national colombien de techniciens humanitaires) travaille en partenariat avec les ministres volontaires de Scientologie. Le responsable du groupe partage ce qu'il a vu lors d'une journée passée en compagnie d'un travailleur humanitaire dans cette région ravagée par un tremblement de terre.


Une équipe de techniciens médicaux d'urgence envoyés par le renommé Cercle national de techniciens humanitaires de Colombie (appelé CINAT), en partenariat avec les ministres volontaires de Scientologie, ont passé le mois qui vient de s'écouler loin de chez eux, au Népal parmi des villageois dont l'avenir même dépend de leur action.

L'un des membres du CINAT, au Népal le jour de son anniversaire, décrivit le plus beau cadeau qu'il ait jamais reçu et dont il se souviendra toujours : un bébé qui n'aurait jamais réussi à survivre sans son aide. "Merci de nous avoir donné la possibilité d'apporter nos connaissances et de fournir une aide humanitaire à nos frères du Népal."

Sous une tente provisoire au Népal, une infirmière - ministre volontaire de Scientologie - envoyé là d'Australie par l'Association internationale des Scientologues (IAS) - écoute la mère d'un bébé d'un mois gravement blessé à la tête
Sous une tente provisoire au Népal, une infirmière - ministre volontaire de Scientologie - envoyé là d'Australie par l'Association internationale des Scientologues (IAS) - écoute la mère d'un bébé d'un mois gravement blessé à la tête

Le responsable de l'équipe du CINAT se prépare à apporter les premiers secours à un enfant blessé
Le responsable de l'équipe du CINAT se prépare à apporter les premiers secours à un enfant blessé

Un bébé confortablement installé dort après que sa plaie à la tête a été suturée
Un bébé confortablement installé dort après que sa plaie à la tête a été suturée

Le nouveau-né souffrait de graves traumatismes crâniens. L'équipe du CINAT et des ministres volontaires a immédiatement apporté les premiers soins et a envoyé le bébé âgé d'un mois à l'hôpital pour y être opéré. Il s'en est sorti et commence à récupérer.


Jeune garçon aidé après s'être cassé le bras
Jeune garçon aidé après s'être cassé le bras

"Nous nous sommes aussi occupés d'un garçon de 8 ans qui s'est promené pendant plus de deux jours avec le bras cassé", explique le volontaire. "Nous l'avons stabilisé et aussi envoyé à l'hôpital (pour des soins supplémentaires)."

Lors d'une journée typique, l'équipe a apporté des soins à environ 80 personnes, dans un village de tentes où aucune aide médicale ni aucuns premiers secours n'avaient été possibles.


Une vieille femme, souffrant de déshydratation sévère et à l'article de la mort, est amenée à la tente médicale.
Une vieille femme, souffrant de déshydratation sévère et à l'article de la mort, est amenée à la tente médicale.

Plusieurs heures après, la même femme sort toute seule, sur ses deux pieds.
Plusieurs heures après, la même femme sort toute seule, sur ses deux pieds.

L'une était une femme de 72 ans à l'article de la mort. Elle souffrait de malnutrition, de déshydratation, de diarrhées et de vomissements. Elle était complètement démolie par une fièvre de plus de 38° qui la tenait depuis trois jours.

Son fils l'a déposée devant la tente dans laquelle travaillait l'équipe du CINAT. Quelques heures plus tard, après avoir reçu les soins appropriés, elle était capable de se lever et de quitter la tente sur ses deux pieds, bien partie pour se rétablir.

L'équipe des cinq membres du CINAT a été acheminée par avion au Népal le 5 mai, par l'Association internationale des Scientologues pour contribuer aux interventions de secours après le désastre au Népal.

"Je tiens à remercier l'IAS, en particulier le programme des ministres volontaires", a déclaré le responsable de l'équipe, "de nous avoir donné la possibilité d'apporter nos connaissances et de fournir une aide humanitaire à nos frères du Népal."

Les interventions de secours des Ministres volontaires après le désastre du Népal se poursuivent, en apportant soulagement, premiers secours, soins médicaux, en construisant des abris provisoires, en transportant du matériel et en formant des ministres volontaires de Scientologie qui tendent la main à ceux qui sont dans le besoin partout dans le pays.

Que ce soit au service de leurs communautés ou de l'autre côté de la planète, le slogan des Ministres volontaires de Scientologie est : "On peut y faire quelque chose". Le programme, créé au milieu des anneés 70 par L. Ron Hubbard et subventionné par l'église de Scientologie Internationale comme service social religieux, constitue une force de secours internationale et indépendante.

Le Ministre volontaire "aide bénévolement son prochain en restaurant le but, la vérité et les valeurs spirituelles dans la vie d'autrui." Le réseau des ministres volontaires se mobilise à la suite de catastrophes naturelles ou provoquées par l'homme, répondant à l'appel partout où c'est nécessaire. Collaborant avec quelque 1000 organisations et agences, ils ont  déjà utilisé leurs compétences et leur expérience en fournissant soutien matériel et aide spirituelle sur plusieurs centaines de lieux de catastrophes.

Pour plus d'information: /www.scientologie.fr/activity/volunteer-ministers/volunteer-ministers.html

Contact Presse: Agnès Bron

Tél: 0483/001.680


      Partager Partager