Quand Art et Religion se rencontrent

Les œuvres d'art réussies ont un message. Il peut être implicite ou sous entendu, émotionnel, conceptuel ou littéral, inféré ou déclaré. Mais un message tout de même. Ron Hubbard.


Bruxelles - Jeudi 29 septembre 2016, une Professeure émérite, Docteur en Théologie, a présenté de manière interactive a un public de personnes d'horizons divers, dans le cadre des réunions inter-religieuses des Eglises de Scientologie pour l'Europe, un sujet très original : Art et Religion.

La professeure a rappellé que chez l'enfant l'expression et la représentation de sa vision du monde par le dessin sont spontanées mais que cela va rapidement être formaté par l'éducation scolaire conduisant souvent à la perte de l'expression globale que l'enfant a du monde.

L'oeuvre choisie pour mettre en évidence ce rapport était la célèbre peinture de Pieter Bruegel l'Ancien : Le recensement de Bethléem (1566). Une étude attentive de la peinture, a permis aux participants, bien que la scène représentée soit anachronique, de mettre en évidence tous les personnages et éléments essentiels de cet évènement biblique, mais placés dans un autre contexte, celui d'un village Brabant enneigé.

Prenant d'autres exemples tels La Chute de l'Ange de Chagall (1923, modifié en 1933 puis en 1947), une huile sur toile dans laquelle on trouve dans un contexte religieux le message d'espoir du peintre malgré des scènes exprimant la souffrance et la peur.
Il en fut de même dans cet autre tableau de Chagall : La Cruxifiction Blanche (1938) exprimant la souffrance humaine au temps de la révolution soviétique et la persécution des Hassidis, ce qui l'avait personnellement affecté. Malgré tout il y a ce grand trait de lumière dispersant l'obscurité des ténèbres et du malheur.

Dans la magistrale oeuvre de Picasso : Guernica (1937) en Espagne (symbolisée par le taureau) on perçoit dans les visages le cri de révolte contre la mort et les horreurs de la guerre. A ce titre, Picasso disait : “Quelles que soient les idées et les conclusions que vous aurez, je les avais aussi mais instinctivement, inconsciemment”.

La soirée s'est terminée autour d'un verre de l'amitié.

Pour connaître le calendreier des rencontres interreligieuses, contacter Agnès Bron au 02533 58 00 ou  agnes.bron@gmail.com


      Partager Partager