Un stand contre la drogue au Festival Ezperando

“L'élément le plus destructeur de notre civilisation actuelle est la drogue”

Bornem.- Dimanche 15 mai 2016, par une belle journée de printemps s'est déroulé le Festival annuel "Ezperando" qui a vu affluer de nombreuses personnes, familles, animateurs, enseignants, et clubs de jeunes. Les volontaires de l'association Dites Non à la Drogue étaient présents avec leur tee-shirts assez remarquables et leur stand qui a rapidement connu des périodes d'affluences de la part de personnes le visitant soit par curiosité, soit pour parfaire leur connaissance, soit pour se procurer du matériel éducatif (livrets et DVDs) ou tout simplement pour découvrir la vérité à propos des drogues.


Ce fut aussi pour certains l'occasion d'expérimenter, sans risque, ce qui se passe quand on est sous l'effet de substances psychoactives (dont l'alcool et le cannabis), et cela au moyen de lunettes spécialement conçues pour donner cette illusion sur un petit parcours.

Il est intéressant de voir l'intérêt qu'ont les parents à mieux comprendre la drogue et ses effets afin d'en protéger leurs enfants, ce qui ne va pas dans le sens de ce que prônent certaines autorités qui veulent ouvrir la drogue à tous.

Des statistiques sur plusieurs décades ont mis en évidence que la consommation de drogues décroît quand il y a une plus grande information faite au niveau du public, ce qui montre que la Prévention est bel et bien efficace.

Dans un autre domaine, certains voient le bénéfice que l'Etat pourrait réaliser en se substituant aux dealers mais ils omettent de prendre en compte l'augmentation des accidents, des traitements et hospitalisations et toute la logistique qui s'y rapporte.
Ainsi, une étude réalisée au Colorado et en Orégon, deux Etats qui ont légalisé complètement l'usage du cannabis montre que les hospitalisations en urgence à cause du cannabis ont été multipliées par 20 passant de 20 par mois à plus de 430 par mois, sur une période de 3 ans seulement (*). De plus, la consommation de cannabis étant banalisée, la consommation d'héroïne augmente de façon vertigineuse avec son cortège tragique de morts par overdoses (**).

L'humaniste Ron Hubbard disait à juste titre que “l'élément le plus destructeur de notre civilisation actuelle est la drogue”.
Informez-vous, visionnez les vidéos et le documentaire : www.ditesnonaladrogue.be

(*) St Charles Hospital, Portland-Oregon, Marijuana related emergency room visits, 2012-2016.
(**) National Center for Health Statistics, 2001-2014, CDC Wonder.


      Partager Partager