Une conférence très instructive animée par Anne Morelli*

Bruxelles - Mercredi 10 septembre, à 19 heures, Madame Anne Morelli, Professeure d’histoire des religions à l'ULB était invitée à présenter dans l'Auditorium des Eglises de Scientologie pour l'Europe, son exposé intitulé “Sectes et religions”, fruit de plusieurs années de recherches avec ses étudiants, devant une assemblée multi-confessionnelle très intéressée.


Lors de sa présentation, Madame Morelli a démonté tour à tour les différents arguments qui cherchent à faire une distinction entre « bonnes » religions et « mauvaises » sectes. Elle a par ailleurs démoli les clichés habituels sur ces minorités religieuses, faussement qualifiées de « sectes ».

Cette spécialiste des religions  s'est attachée à promouvoir la notion de respect pour toutes les croyances, une attitude qu'elle met constamment en pratique. « Il n’y a pas de ligne de démarcation entre « bonnes » religions et « mauvaises » sectes »  nous dit-elle.  « Il n’y a aucune raison scientifique de traiter différemment les « minorités religieuses » et les « religions reconnues ». Il s’agit bel et bien d’une même catégorie. Par conséquent, ce que l’on permet à l’un, on doit l’autoriser à l’autre. » conclut elle.

La soirée s'est terminée avec la présentation de son livre écrit en 1997, et toujours aussi d'actualité « Lettre ouverte à la secte des adversaires des sectes » .

* « Pendant douze années, avec ses étudiants de sociologie des religions, Anne Morelli a mené à Bruxelles des enquêtes auprès de plusieurs dizaines de petits groupes religieux appelés communément « sectes ». Cette approche de première main lui a donné un regard alternatif et pondéré contrastant celui des médias sur ces communautés qu’elle ne peut s’empêcher de comparer avec les congrégations catholiques qu’elle a bien connues dans son enfance. Elle plaide, non sans ironie, pour une tolérance religieuse élargie également à tous les « fous de Dieu », qu’ils fassent partie d’une grande multinationale de la religion ou qu’ils soient des petits entrepreneurs indépendants… Parmi ces derniers, il y a peut-être les religions triomphantes de demain, et il serait illusoire de vouloir bloquer définitivement l’évolution du paysage religieux pour le prochain millénaire. »

Contact Presse : Agnès Bron  0483/001.680

www.scientologie-info.be


      Partager Partager